Atelier organisé par la DPVC sur l’état de mise en œuvre du dossier mangue

Le 8 octobre dernier, la Direction de la Protection des Végétaux et du Conditionnement du Burkina Faso a invité les acteurs privés impliqués dans la filière mangue (APROMAB, APEMAB, UNPMB, PTRAMAB, stations de conditionnement) à participer à un atelier sur l’état de mise en œuvre du dossier mangue (développé avec l’appui du COLEACP – FFM-SPS) soumis à la DG santé de l’UE. Cet atelier s’inscrit au regard des exigences de la nouvelle réglementation de l’UE sur la santé des plantes pour le contrôle d’organismes nuisibles de quarantaine sur certains fruits et légumes. Les échanges constructifs entre le public et le privé , qui ont permis d’analyser les résultats de la campagne 2020 en termes d’inspection et de certification phytosanitaires, s’inscrivent dans la démarche d’amélioration continue adoptée par la DPVC avec l’appui du COLEACP.


Translate »